Pour investir, la bourse offre bien d’autres possibilités que les taux de change. Et il n’est plus indispensable de contacter sa banque pour qu’elle serve d’intermédiaire : aujourd’hui, il est possible de tout gérer soi-même, facilement et à distance depuis un ordinateur ou un portable. Pour permettre aux internautes de contrôler cela facilement, des sociétés développent aujourd’hui des plateformes qui permettent à tout le monde de négocier en ligne des actions, des indices ou encore des matières premières et ce, à l’aide, le plus souvent, d’un outil facile à utiliser et qui comporte des effets de levier important comme le CFD.

Forex

Spéculer en observant le marché et en « jouant » sur les taux de change est quelque chose de plutôt accessible… Le principe ? Echanger sa monnaie contre une autre. Ce sont toujours deux devises qui sont donc concernées. Les plus populaires sont le dollar américain (USD), l’euro (EUR), la livre streling (GBP), le yen (JPY), le dollar canadien (CAD), le franc suisse (CHF), le dollar néo-zélandais (NZD) ou encore le dollar australien (AUD). Chacune des paires que vous sélectionnerez possède ses propres taux à l’achat et taux à la vente. Notez encore que l’effet de levier s’avère intéressant : 1 :50.

indices
boursiers

Ce sont des mesures qui se basent sur plusieurs titres pour représenter l’état ou plus précisément la performance d’une place boursière, d’un marché ou encore d’un secteur. Dans les médias, on entend bien sûr souvent parler du CAC 40 (à Paris), du S&P 500 (géré par Standard & Poor’s et qui se base sur pas moins de 500 sociétés), du NASDAQ 100 (qui s’attache aux valeurs technologiques américaines) ou encore le FTSE 100 (avec les 100 entreprises qui sont les mieux capitalisées en Grande-Bretagne). L’effet de levier va jusqu’à 1 :15 et les spreads (écarts) entre les prix d’achat et de vente sont relativement bas.

matières
premières

Il s’agit de produits, de matières naturelles qui ne sont pas (encore) transformées et qui sont nécessaires pour créer des produits. Ces matières peuvent aussi bien être minières qu’agricoles ou encore énergétiques… Les plus populaires sont l’or, l’argent, le cuivre, mais aussi le maïs, le pétrole, le gaz ou encore le coton. Elles peuvent être négociées avec des effets de levier jusqu’à 1 :13. Avec des outils hyper pratiques, il vous est possible de définir à l’avance les limites que vous souhaitez vous fixer en matière de profit et/ou de perte, et les positions pourront se fermer de manière automatique quand on les atteint.

contrats
de différence

Vous passez un CFD d’actions quand vous souhaitez faire un pari sur l’avenir. Si tout se passe comme l’espère l’investisseur, l’actif prendra de la valeur entre le moment du contrat et le moment de sa vente. C’est cette différence que l’investisseur espère encaisser. Précisions : l’investisseur n’achète donc pas vraiment l’action en question, il ne le détient pas : il espère simplement obtenir des bénéfices sur la variation de son cours. Si la différence est à la hausse, tant mieux pour lui. Mais si la différence est à la baisse, les bénéfices seront encaissés par le vendeur : voilà qui est donc relativement risqué !

Citations

Je ne cherche pas à sauter par-dessus des barres de 2 mètres de haut. Je cherche des barres de 30 cm que je peux enjamber

voilà le conseil de Warren Buffet. L’une des plus grandes fortunes mondiales - pour devenir un meilleur investisseur.

Your Social Investment Network

Actualité

Pensez aussi aux casinos sur internet pour gagner de l'argent en ligne en toute tranquillité.